#17281
Avatarhector
Participant

Juste comme ça, pour les à coté des sessions et expériences coté prostate, ma dernier masturbation traditionnelle, c’est déroulée 2 jours après la session décrite précédemment.
J’avais quelques sensation « résiduelles » du coté de la prostate et n’ayant pas envie d’une longue session, mais étant excité, je me suis rabattu sur du classique.
C’est alors que pendant que je faisais des vas et vient tout ce qu’il y a de plus traditionnels avec ma main autour de mon sexe en érection, des ondes de plaisir se sont propagé de la zone prostatique. Des mini Ô ou quelque chose du genre, avec des contractions des muscles abdominaux, PC etc… Cela m’était déjà arrivé mais je devais pour cela atteindre un niveau très proche du non retour et jouer gentiment avec le gland au risque d’éjaculer et de ne pas profiter de ces sensations.
Pour le coup, c’est arrivé bien avant le point de non retour et j’ai pu en profiter 3 ou 4 fois avant de finir par une combo des deux orgasmes, explosif 🙂
Après cela, je me suis retrouver dans un état sensitif identique à celui d’une bonne session anerosienne. Quelque chose qui presque à chaque fois me rappelle mon ex après que je lui ai procuré de bons orgasmes (enfin si j’en crois ce qu’elle me disais). Une tendresse, une sensibilité différente, un bien être, une lueur dans les yeux…
C’est un peu dommage de découvrir ces sensations qu’un quart de siècle après le début de ma sexualité, quoi que cela soit quelque chose d’assez proche de ce que j’ai connu lors de mes premiers ébats avec quelqu’un que je désirais et réciproquement. Cependant cela s’était dissipé assez rapidement après.
Franchement, j’ai hâte de voir ce que donneront mes prochains ébats à deux, voir les répercutions de tout ce cheminement, de tout ces changements 🙂
Je commence aussi à prendre conscience de certains blocages présents dans mes rapports intimes, différents de ceux que j’avais lorsque j’ai entrepris mon cheminement mais tout aussi perturbateurs et qui parasitent les ébats. Un travail sera à faire de ce coté aussi.