#17360
nikosnikos
Participant

Merci pour votre retour d’expérience @Andraneros sur vos premières sessions nocturnes. J’imaginais à tort que ces sessions avaient été un déclic quasi instantané. Mais comme tout progrès avec l’aneros, c’est sur la durée qu’on en récolte les fruits. Ma femme et mes enfants ayant le sommeil léger, je ne pourrai pas le faire régulièrement. Je vais donc persévérer sur la relaxation avec hypnaerosession et l’appréciation des moindres miettes de plaisir lors de mes sessions habituelles.

A ce titre, j’ai repris un de vos conseils lors de ma 21ème session :

J’ai essayé de sentir les choses et de développer le plaisir comme vous le suggériez dans la traduction de @Canacan en introduction de votre sujet « Conseils pour les débutants laborieux ».

Plutôt que d’utiliser les contractions rectales comme indiqué par @Canacan pour induire

Les petites sensations plaisantes

je profite du mouvement tout en douceur et en profondeur de l’aneros que j’arrive maintenant à générer lors de mes contractions involontaires. Outre l’étincelle ressentie sur le point de contact entre l’aneros et ma noix, je me fais l’autosuggestion que quelque-chose se reveille. Quelque-chose de plus profond que cette étincelle. L’étincelle reste en surface de la noix, mais la nouvelle sensation, comme une douce chaleur, vient de l’intérieur et irradie le bas ventre. Je focalise toute mon attention dessus comme lors de mes sessions de masturbation lente, quand la jouissance nait non pas de la verge et du gland, mais de l’intérieur du bas ventre.

[ces sensations] sont les rampes de lancement des vagues de plaisir
[…]
Détendez-vous, laissez votre corps réagir spontanément tant que sa réaction est légère, progressive et involontaire

OK @Andraneros vos conseils glanés sur les différents sujets du forum commencent à s’imbriquer les uns dans les autres au fil de mon cheminement. Ce petit jeu de piste avec moi même est assez excitant 🙂 Vivement la prochaine session !

Quel est votre retour d’expérience amis anéronautes expérimentés ? Quel a été votre méthode ou votre déclic pour passer des sensations difficilement identifiables que j’éprouve actuellement à des vagues de plaisir clairement identifiables ?