#17363
AndranerosAndraneros
Modérateur

Bienvenue sur notre forum @decaler01.

Vous venez de commencer votre apprentissage du massage prostatique. Je suis heureux de voir votre grande envie d’avancer vers l’orgasme de la prostate mais je crains que vous n’ayiez l’impression qu’il existe une méthode dont l’application vous garantirait automatiquement l’accès rapide aux fabuleux Super O’. Cette méthode universelle et infaillible n’existe pas parce que l’expérience nous montre que chacun fait cette découverte à sa manière et à son rythme en adaptant les conseils généraux du traité d’Aneros selon ses sensations, son expérience, sa capacité à écouter son corps, son aptitude à se relaxer.

Cela dit, je vais m’efforcer de répondre à vos questions.
-1) Par définition personne ne maîtrise les « contractions involontaires ». Ces contractions apparaissent après une période de relaxation, de respiration abdominale, de concentration sur vos sensations anales, rectales et périnéales, et de contractions volontaires légères destinées à déplacer le masseur (voir le traité d’Aneros). Les constractions involontaires surviennent après ces exercices qui servent à créer l’état physique et mental qui permet leur apparition. Plus vous progresserez dans ces exercices, plus vite viendront les contractions involontaires.

-2) Il est normal que les sensations de plaisir apparaissent et disparaissent au cours de votre session. Elles apparaissent quand vous réunissez toutes les conditions nécessaires. Elles disparaissent quand une condition n’est plus respectée Le plus souvent c’est le manque de relaxation, vient ensuite le manque de concentration.

-3) La position idéale du bras avant du masseur est au milieu du périnée. Souvent le bras du masseur tend à glisser à gauche ou à droite, c’est à vous de le recentrer ou de trouver une solution qui tout en conservant toutes ses qualités au masseur l’empêche de glisser. Faites bien attention à ce que votre périnée et le bras avant du masseur soient bien secs et non pas gras.

-4) C’est le muscle « anus » (sphincter anal) qui en se contractant fait remonter le masseur pour qu’il vienne appuyer sur la prostate. En sens contraire c’est la contraction du rectum sous forme de poussée qui peut forcer le masseur à descendre (voir le traité d’Aneros sur ce point). La contraction des muscles PC peut masser la prostate par sa face avant mais le contrôle séparé des muscles PC et anaux est difficile pour les débutants.

-5) Vous pouvez vous masturber après votre session mais la grande difficulté des débutants est d’apprendre à séparer les sensations orgasmiques et l’éjaculation. C’est pourquoi il est conseillé de séparer les deux expériences pour faciliter la découverte de l’orgasme sans éjaculation.

-6) Pour accumuler le plaisir il faut ne rien attendre, se relaxer, être à l’écoute exclusive des sensations procurées par le masseur, se détendre encore plus, lâcher prise.

J’espère que ces réponses vous apportent le soutien que vous recherchez pour progresser. N’hésitez surtout pas à poser les autres questions qui vous paraîtront nécessaires pour faciliter votre apprentissage. Bon cheminement @decaler01.