#17436
HyménéeHyménée
Participant

Bonsoir à vous deux,

Oh non, ce n’est pas la peine d’être synchro. L’asynchrone va très bien. 🙂

Les rencontres révèlent l’étrangeté de la condition humaine : prenez un musicien passionné, qui fait de Dame Musique toute sa vie, tout son culte, tous ses sujets de discussion, … tout simplement parce qu’il n’a pas d’autre choix. La musique lui est tombée dessus sans crier gare. Il est « dedans », perpétuellement tourmenté, perpétuellement en quête.

Après quelques années de dévouement exclusif à s’épuiser l’âme et le corps, il fait la rencontre inédite … d’un amusique, quelqu’un pour qui la Musique n’a pas d’importance … et qui vit néanmoins très bien, centré sur d’autres passions.

C’est un choc ! Quel sens donner au tourment musical lorsqu’en face de soi, une belle âme ne l’est pas ? Quel poids s’enlever des épaules ? Comment vivre sa musique après un tel choc ?

Il en est de même du sexe : on peut se retrouver face à de belles âmes et de beaux corps, ne pratiquant pas la masturbation, répondant évasivement quant à leurs possibles relations sexuelles, tout juste pour donner le change social, et vivant pleinement leur vie d’adulte.

Comment vivre ses pulsions, ses émotions après une telle rencontre ? Comment ne pas comprendre le quiproquo qui nous anime ? des appétits sexuels différents, certains appelés, d’autres pas, d’autres dirigés par un scénario incompatible avec le sien.

Et pourtant, faut que ça s’emboîte ! 😀

Ecoutez, je suis en pleine forme ! Et vous ?