#17484
AvatarPapy6748
Participant

Cher Filou,
Dans mon premier post de juin je disais

J’ai commencé ce que vous appelez le cheminement, je trouve le mot très joli, il y a environ 3 ans.

Au jour d’aujourd’hui ça fait plus ou moins 3 ans et demi.
Mais je sens que mes progrès évoluent de façon exponentielle. C’est à dire que mes débuts ont été très très lents et auraient pu être frustrants si je ne m’étais pas préparé à cette situation. Deux des clés sont la relaxation et le lâcher prise, domaines où je suis derrière celui qui est derrière le dernier de la classe. Je m’étais donc préparé à l’échec en me contentant de faire « mes exercices » aussi régulièrement que possible sans jamais attendre l’orgasme absolu.

Peu à peu des sensations nouvelles infimes sont appartues. Je les ai reconnues grâce à mes lectures attentives des sites sérieux sur ce sujet et je me suis efforcé de me concentrer sur elles. En fait je faisais un exercice de méditation appliquée sans m’en rendre compte. C’est commeça que tout a démarré et s’accélère de façon fantastique maintenant. Même si je n’allais pas plus loin je serais profondément heureux de ce que j’ai découvert en moi.

La seule position qui me permettait de lancer le processus a longtemps été sur le dos, jambe écartées ou genoux légèrement pliés. La position latérale étouffait tout chez moi. Avec me progrès je commence à ressentir du plaisir même en position latérale.

Quand vous dites « à mon réveil » est-ce celui provoqué par la sonnerie du réveil-matin, par la lumière du jour ou celui provoqué par l’Helix ? Moi c’est l’Helix qui me réveille, ou les sensations qui envahissent mon bas ventre bien avant l’heure du réveil civil. Si je me réveille à l’heure normale à l’appel de la sonnerie de ma pendulette c’est que j’ai mené mon sommeil réparateur au bout et que l’Helix n’a rien déclenché.

Sans aucune prétention je crois que vous devriez renoncer momentanément à découvrir l’orgasme de la prostate et rejeter la frustration qui vous bloque maintenant, tout en continuant vos séances comme si elles n’étaient que de simples exercices utiles à votre santé. Je suis mal placé pour donner des conseils à la manière d’un maître car ma progression a suivi des voies détournées, même si j’ai toujours fait en sorte de replacer mes progrès dans l’esprit de la méthode. Quand je sentais la frustration me gagner, surtout au tout début, je relisais le traité et le forum pour me replacer dans la bonne philosophie du rejet de toute attente et de la concentration sur l’instant.

Pendant longtemps je n’ai plus regardé la carte au trésor précisément pour ne pas me décourager du chemin énorme qui restait à parcourir. Je me suis contenté d’avancer pas à pas sans m’arréter, sans regarder mon but inaccessible à l ‘époque. Je suis sûr qu’en prenant un peu de recul vous y arriverez.Bon courage Filou.