#17581
nikosnikos
Participant

1h15 de session avec l’hélix. Bonne détente, je suis réceptif car dès le début de session, de petits spasmes agréables génèrent des coups d’aneros électrisants contre ma noix. Ce petit jeu me donne une belle érection. Je joue avec les contractions volontaires et la réponse involontaire, mais les sensations décroissent en fin de session. Dommage. Je fais une petite pause.

Malgré l’heure déjà tardive, me vient l’envie folle de passer au progasm jr. Je me sens bien, détendu, je le désire. J’ai envie de plus de sensations. Dès l’introduction, le glissement en moi de son corps lisse contre ma chair est divin. La pression qu’il génère sur la noix reste modérée contrairement aux premières fois avec ce nouveau masseur, signe de détente, d’envie et d’excitation. Les sensations anales et rectales sont delicieuses. Le junior, un peu plus gros que l’hélix, vient réveiller avec bonheur cette zone à un moment où ma session n’avançait plus. J’approfondis ma relaxation et me focalise sur cette sensation rectale, comme une caresse légère, presque une chatouille. Je la guette, l’accompagne, m’y abandonne. Cette caresse a grandi doucement puis éclos en P-wave.

C’était complètement différent de ce que j’ai pu ressentir lors de la session décrite dans mon précédent post. Je ne me suis pas fait retourner la tête. Ce n’était pas non plus une montée d’endorphine partant de la noix, dans la colonne vertébrale puis jusqu’à la tête.

Son intensité était faible mais sa présence indiscutable. Sa subtilité et sa douceur exquises. Elle a irrigué mon être, mon bas ventre et ma poitrine, pendant 30 secondes / une minute subjectivement. Je baignais littéralement dans cette bulle de douceur. Elle était là. Simplement. J’ai l’impression qu’elle est venue de la stimulation rectale et non prostatique.

Point commun avec l’autre session: après la P-wave, mon contrôle musculaire était moins bon, et mes gestes saccadés. Je n’ai pas réussi à reproduire cette P-wave. Ces nouvelles sensations, bien qu’encore très faibles, limite auto-suggérées, me font doucement perdre les pédales. Peu importe. C’est bon, j’en veux encore plus, c’est tout ce qui compte !

« Pleasure trumps all » comme disent nos amis américains sur le forum officiel aneros.

Ma séance aura duré 2h au total. C’est long, il est tard et je serai fatigué demain, mais cela en vallait la peine. Je reste au même niveau sur la carte au trésor, mais n’en ressens pas de frustration car j’apprécie la diversité du paysage de plaisir qui s’offre à moi. Et celui que j’imagine au delà de mon horizon actuel…