#17582
AndranerosAndraneros
Modérateur

Votre progression est fantastique @nikos depuis la mi-septembre :

une introduction de l’aneros qui même bien lubrifié était assez longue avant que je sois assez détendu pour « tolérer » sa pénétration.
A l’insertion je sens que les veines de l’anus sont encore un peu sensibles, ressens quelques grosses contractions réflexes d’expulsion désagréables mais gérables.
Pendant la détente, de toutes petites étincelles de plaisir partant de la prostate et remontant le long de la colonne vertébrale
C’est étrange, cela ne génère pas spécialement de plaisir sans être pour autant désagréable. Sensation neutre

Jusqu’à maintenant :

je suis réceptif car dès le début de session, de petits spasmes agréables génèrent des coups d’aneros électrisants contre ma noix. Ce petit jeu me donne une belle érection. Je joue avec les contractions volontaires et la réponse involontaire,
me vient l’envie folle de passer au progasm jr. Je me sens bien, détendu, je le désire. J’ai envie de plus de sensations. Dès l’introduction, le glissement en moi de son corps lisse contre ma chair est divin.
Les sensations anales et rectales sont delicieuses. Le junior, un peu plus gros que l’hélix, vient réveiller avec bonheur cette zone à un moment où ma session n’avançait plus. J’approfondis ma relaxation et me focalise sur cette sensation rectale, comme une caresse légère, presque une chatouille. Je la guette, l’accompagne, m’y abandonne. Cette caresse a grandi doucement puis éclos en P-wave.

Vous me donnez le sentiment d’avoir bien compris la méthode que propose NXPL pour découvrir le bonheur du Super O’ et de bien savoir l’adapter à votre propre expérience. Je vous encourage à continuer dans cette voie et j’attends avec impatience que vous veniez nous exposer vos prochaines découvertes.

cela en vallait la peine. Je reste au même niveau sur la carte au trésor, mais n’en ressens pas de frustration car j’apprécie la diversité du paysage de plaisir qui s’offre à moi. Et celui que j’imagine au delà de mon horizon actuel…

Quel plaisir de lire votre dernier paragraphe, @nikos ! Vous exprimez à votre manière que la récompense qu’apporte le cheminement vers le Super O’ n’attend pas l’expérience de cet état exceptionnel mais est distribuée dès que nous commençons à ressentir les premiers effets de notre apprentissage. Je suis persuadé que, vous aussi, vous connaîtrez des états de jouissance qui dépasseront ce dont vous pouviez rêver avant de commencer.

Bon cheminement @nikos.