#17617
AvatarPapy6748
Participant

Petite mise à jour rapide
Depuis 1 mois, après mes découvertes spectaculaires de ces dernières semaines, mes séances ne m’apportent aucune découverte nouvelle. En revanche elles me conduisent au niveaux atteints précédemment de plus en plus facilement,j e dirais de façon de plus en plus certaine. Je ne peux que répéter ce que je disais il y a 1 mois mon plaisir devient de plus en plus facile à atteindre même si je ne progresse pas au-delà de ce que je connais.

Le processus se répète mais à un niveau supérieur. Maintenant je parviens à déclencher les vagues de plaisir à chaque séance même au coucher avant de m’endormir, même diurnes actives, sans parler de mes réveils nocturnes sous l’effet de l’Helix. Mes sensations s’intensifient doucement sans pour autant me donner l’impression de franchir un cap. Le seul élément nouveau est que dans les meilleurs moments je sens une espèce de brûlure de plaisir très localisée dans le bas ventre, peut-être le contact entre l’Helix et la prostate. Je ressens aussi plus nettement cette impression de devenir électrique, d’avoir la peaau hyper sensible. Mes pointes de sein deviennent des génératrices d’éclairs de plaisir

Inutile de dire que ce que je vis alimente mon désir et mon excitation. Ces deux points ne me posent plus aucun problème depuis quelques semaines. Il faut dire que les sensations de plaisir que je déclenche entre les séances, sans Aneros, atteignent une intensité qui peut être supérieure à celle que j’obtenais pendant mes séances il n’y a pas si longtemps !

Je crois que je suis le chemin emprunté par Lerris et par d’autres avant lui. A mon petit rythme bien sur ! avec des périodes de découvertes qui deviennent spectaculaires et des périodes de stagnation qui enr éalité s’avèrent être des périodes de consolidation. En tout cas comme je ne doute plus de mon cheminement, je ne ressens aucune frustration et ça c’est formidable.

Merci Nouveauxplaisirs pour vos informations précieuses et tous les conseils pertinents parce que concrets que vous nous donnez.