#17645
AvatarLerris
Participant

Me voilà de retour !

Hier, comme je me suis dis que mon blocage pouvait venir de mon inconscient ou de la crispation/frustration, je me suis dis que j’allai essayer de dormir avec l’Aneros. Ma moitié n’y voyant pas d’inconvénient, j’ai tenté le coup.

J’avoue qu’au départ, je n’y croyais pas des masses. J’étais un peu patraque au coucher, l’Aneros m’a semblé un peu inconfortable au début et j’ai cru que je n’allai pas pouvoir dormir. Mais, j’ai finis par m’assoupir tout de même.

Le réveil a été… surprenant. Au beau milieu de la nuit, je reprends à moitié conscience et je sens une vague de chaleur monter des pieds à ma tête, mon cœur s’accélère à m’en faire peur et j’ai une forte érection. A peine le temps de comprendre ce qui se passait que les contractions involontaires avaient commencé leur travail.

Je ne saurais dire si j’ai atteint l’orgasme tellement les sensations ont été diverses. Et puis, comme j’étais encore à moitié assoupi, c’était presque comme un rêve. Ce fut un mélange de vagues de chaleurs, de plaisir et de sensations comme j’ai pu en avoir d’autres nuits, sans Aneros, comme si je décollais et que je faisais une expérience intérieur étrange.

Au bout d’un moment, j’ai fini par avoir en envie de me rendormir. Je me suis tourné sur le côté et là… les contractions ont repris de plus belle. J’ai eu de très bonnes sensations avec de nouveau une forte érection.

Bref, une expérience très plaisante, même si ce matin je suis vraiment fatigué. Ça sera à refaire je pense… Je suis encore tout électrisé.

Par contre, il faudrait que j’essaye de dormir seul au moins une fois car essayer de ne pas réveiller sa moitié pendant cette expérience, ça n’aide pas vraiment.