#17687
AvatarPapy6748
Participant

Merci Andrenaros pour votre compliment. Vous avez raison par rapport à mon expérience. Mais c’est quand même plus facile d’y croire quand on a commencé à y goûter.

Mon cheminement continue. Je n’ai pas fait de découverte nouvelle mais chaque séance me donne l’impression d’être plus facile, de mieux ressentir ce qui se passe. Les vagues de plaisir naissent maintenant d’un point précis dans le bas-ventre et plus ça va plus je sens la présence du masseur qui appuie sur ma prostate. Je le sens aussi vraiment bouger et déclencher cette sensation de chaleur, de plaisir qui monte du ventre jusque dans la poitrine, le cou et la tête. Ça devient tellement fort que j’ai l’impression quelque fois de fermer la porte pour me protéger. C’est stupide mais c’est un réflexe incontrôlé. Par chance dès que je m’en aperçois je me détends et le plaisir revient très vite.

Dernièrement j’ai constaté 2 choses. Je suis tellement près du grand O qu’il m’arrive de l’attendre. Je confirme dans ce cas c’est foutu. Comme il ne vient pas ça m’énerve et ça tue la séance jusqu’à ce que je m’en rende compte pour corriger. Maintenant toutes les nuits sans Helix j’ai quand même des vagues de plaisir, moins fortes mais bien réelles, soit pendant la nuit soit au réveil. Je ne m’en plains pas, vous vous en doutez.

Pour résumer je suis sur un nouveau plateau mais avec tellement de plaisir en plus que sur les précédents que je suis très heureux d’être là. Donc comme dit plus haut j’y crois encore plus…