#18432
AndranerosAndraneros
Modérateur

Merci @oilofozil d’apporter ce complément d’informations sur votre cheminement vers l’orgasme prostatique. Votre nouvelle intervention me paraît porter une tonalité nettement moins inquiétante que la première. Je préfère ainsi.

Vous nous dites « les circonstances ont fait que j’ai mis un peu d’épices dans ma clope, curieusement, les effets ont été bien plus surprenants, délicieux et accélérés ». Ce point est assez souvent mentionné sur d’autres forums et plus rarement chez nous. L’usage d’ »épices » est encore interdit en France ce qui ne permet pas à la majorité de nos lecteurs de faire la même expérience.

L’intérêt d’espacer les sessions est de faire monter le désir et l’excitation pour la session suivante. Ces deux points sont importants pour les débutants ; ils le sont moins quand votre corps et votre cerveau ont compris qu’il existait d’autres voies d’accès à l’orgasme que la stimulation directe du pénis. J’ai cependant constaté qu’une stimulation extrême de la prostate pendant quelques jours peut aider à ouvrir la voie vers de meilleures sensations à condition de savoir faire fructifier ensuite ce progrès.

Vous insistez sur l’amélioration de chacune de vos nouvelles sessions sur les précédentes. Mon cheminement m’apporte régulièrement des bonus mais à un rythme qui me semble nettement plus lent et plus paisible. Comment se manifestent ces améliorations presque quotidiennes ?

N’ayez surtout pas honte du plaisir que vous procurent vos sessions @oilofozil. Bon cheminement.