#19374
HyménéeHyménée
Participant

Bonsoir,

Le Pure Wand est devenu mon préféré. Epoustouflant !

La nature , nu allongé dans une foret au contact du sol , mes orgasmes s’y répandant sans cesse me font devenir un etre primaire , sans pensées, s’abandonnant à cette énergie orgasmique qui est infini et dont on finit par épuisement par lui dire « pitié » car on sait finalement que la seule libération est l’explosion de ce corps « énergie matiere ».
Je suis devenu l’observateur témoin de ce corps mental esprit , qui à l’unisson prennent leur pied de façon magistral et démesuré et comme tout est lié , l’univers entier en profite.

Autant je comprends votre position d’observateur témoin, super 44, autant je ne vous suis pas quand « l’univers entier en profite », sauf peut-être après coup : on se sent autre et les autres en profitent.

Le Pure Wand m’a permis de découvrir que j’avais des polypes juste derrière le sphincter entre le rectum et le colon. Assez flippant je dois l’avouer surtout quand on connait ce signe annonciateur d’une maladie grave. Mais j’ai fini par les apprivoiser en les massant doucement. C’est assez douloureux au départ, assez angoissant car on joue à l’apprenti sorcier avec son corps. Mais l’intuition est là et je l’ai suivie en poursuivant mes pratiques en douceur, petit à petit. Les polypes parasitent les muscles et tétanisent les tissus. En les massant doucement, j’ai réussi à retrouver une certaine élasticité des tissus autour, et l’envie de masser plus en profondeur, l’envie de va-et-vients qui parcourent colon et rectum.

Toute une nouvelle variété de sensations a émergé : de l’inédit, de la puissance, de la fougue, un nouveau désir … de nouveaux orgasmes.

Ils sont pleins, revigorants, très personnels. Ils détendent le bassin, les cuisses, font découvrir le bancal de mon corps, consolent, donnent envie de passer au-delà de ces blocages corporels, de cette façon inconsciente de se poser sur son corps et qui n’est pas bonne, qui laisse les parasites s’installer.

Et donc, super44, je vous rejoins, vous et vos orgasmes déclenchés par la simple présence du Pure Wand « au fond ». Je rejoins subBoybel et ses orgasmes enclenchés par va-et vient. Je rejoins les orgasmes prostatiques quand le Pure Wand va titiller la prostate et s’éprendre du rectum. J’aime aussi lui faire dilater l’anus et laisser fleurir ses innervations : cette délicate attention d’être ouvert à soi, puis de s’engoufrer jusqu’au fond. Revenir titiller l’entrée, s’attarder là où les sensations nous guident. Jouir, jouir, jouir, s’émerveiller de tant de diversité !

Je vous souhaite à tous un très bel été 2016 !