#19476
fideliofidelio
Participant

Merci pour votre retour @Andraneros. Vous me donnez de précieux conseils qui vont dans le sens de ce que j’imagine un peu déjà, à savoir qu’il y a un vrai voyage mental à faire, et que l’aide physique et mécanique à apporter (contractions, mouvements du bassin) pour faire fructifier ces vagues doit semble-t-il se faire par petites touches, comme un starter.
C’est vrai qu’en ce qui me concerne le début volontaire des contractions est presque contre-productif, il y a comme une déception par rapport à mes attentes et ça casse un peu le rythme. J’ai lu des témoignages sur le forum US de personnes qui ne font strictement rien physiquement et qui laissent le mental bosser seul.

Pour information le « prostate milking » n’est pas une éjaculation mais la sortie d’un liquide plus ou moins épais que produit le massage de la prostate et qui s’écoule goutte à goutte sans projection.

ça m’épate encore plus alors ! ça m’est arrivé sexe flasque et sans projection mais c’était quand même du sperme.