#19703
AndranerosAndraneros
Modérateur

Je pense @Lerris que vous ne devez pas vous inquiéter. Je le disais déjà en répondant à l’inquiétude éprouvée par @marmo le 7 mai 2015. Ce témoignage est exceptionnel parmi tous ceux que j’ai lus sur la pratique du massage prostatique. Malheureusement @stephane n’a pas complété son témoignage au-delà de cette première inervention sur notre forum de sorte que nous n’avons pas pu mieux comprendre ce qui lui est arrivé ni savoir comment son état a évolué.

Pour certains la découverte d’un plaisir orgasmique aussi intense qui pulvérise les schémas de plaisir usuels peut être un évènement déstabilisant et devenir une source de problèmes (addiction, dépression, rupture de relation, etc.) si leur vie au même moment les met en situation de fragilité. Nous retrouvens les mêmes effets avec de nombreuses autres causes. Je n’ai pas l’impression que vous soyez dans cette situation. C’est excellent que vous vous posiez et que vous nous posiez cette question. Vous faites ainsi la preuve que vous savez prendre un peu de recul pour maintenir les équilibres de votre vie. Douter raisonnablement est la meilleure manière d’avancer.

Votre dernier paragraphe me rassure et surtout me réjouit. Vos ébats amoureux avec votre compagne atteignent des sommets que vous n’aviez pas encore gravis jusqu’à maintenant. A-t-elle fait la même constatation et vous en parle-t-elle ? J’ai l’impression que venez de vivre avec elle un (ou plusieurs?) orgasme aussi intense que celui dont vous nous parliez le 9 avril dernier. Ces « effets secondaires » devraient vous plonger dans le bonheur et dans la confiance de ce que vous apporteront vos futurs progrès vers le Super O’. Bon cheminement @Lerris.