#19716
AvatarLerris
Participant

Andraneros : Je suis conscient que le corps ne peut pas être à fond tout le temps. Mais, ça peut tout de même être un peu difficile à vivre. Surtout quand on vient de découvrir un nouveau plaisir, qu’on a l’impression de pouvoir appeler à volonté certains jours. Puis, on se lève un jour, et c’est comme s’il n’y avait plus rien, et on se demande si on a pas tout simplement rêvé.
Mais bon, comme vous le dites, les sensations reviennent avec un peu de patience. Il faut juste que je m’y habitue et que je profite des creux pour me reposer et penser à autre chose.

Je dis ça, mais hier je ne l’ai pas fait. Le matin, c’était le calme plat (quand j’ai écris mon message), mais l’après-midi ça s’est un peu réveillé. J’ai eu un petit moment de libre à ce moment-là, et j’ai décidé d’essayer le Vice assis et sans vibrations. Des sensations sympas, mais ça finit par faire mal au niveau des deux butés. Au moment d’aller le retirer, je me suis dis que j’allais essayer de l’utiliser à la main pour voir. Je m’étais bien habitué à l’objet et donc j’ai pu le faire glisser entièrement. J’avoue que ça a été un moment très appréciable.

Plus tard, je suis allé me reposer dans mon hamac. Et là, j’ai visualisé deux points qui m’envoyaient des signaux, au niveau du périnée et de l’anus. Je crois que j’ai eu des orgasmes et de la prostate et de l’anus. En fait, difficile de faire la différence c’était peut-être même des orgasmes du périnée. J’avais le muscle qui se contractait et se décontractait, soit au niveau du périnée, soit au niveau de l’anus. C’était différent de d’habitude, je crois que la session avec le Vice a augmenté ma sensibilité rectale. Les sensations se sont répétés ce matin sur la plage… Plus doucement évidemment. C’est un bon exercice car il faut rester très calme et éviter les spasmes, sinon ce n’est pas très discret !

Je me dis quelques-fois que les périodes creuses proviennent en réalité d’une sensibilité qui s’émousse avec le temps, si je ne la ravive pas. Comme vous le savez, je ressens toutes ces sensations sans l’Aneros en place. Et ces sensations progressent après une session avec l’Aneros. Je me dis donc que l’Aneros ou les autres jouets allument les braises et que la flamme brûle ensuite les jours suivant, mais finit par s’estomper…

Fidelio : Immisce toi tant que tu veux ! 😀 On est là pour partager. Concernant nos frustrations, je suppose que cela vient d’un manque d’expérience. On a peur que les sensations ne reviennent jamais. Mais, je suppose qu’avec le temps on apprend à faire avec les hauts et les bas.

Je remercie moi aussi Andraneros sans qui le forum ne serait pas le même !