#20461
nikosnikos
Participant

J’ai obtenu un HFWO la semaine dernière grâce aux douces vibrations du vice. (le premier mode, vibration faible continue).

Au début le corps se rebiffe contre la vibration. Puis s’y habitue. Puis se détend et fait naître quelques étincelles de plaisir à mesure que la vibration diffuse du bout de l’aneros vers la prostate et vers le bassin.

Une fois le bon état de décontraction et d’abandon obtenus, c’est venu en deux fois. Les étincelles sont devenues des vagues, les vagues ont augmenté en intensité jusqu’à déclencher des contractions des PC en une montée orgasmique identique à ce que l’on ressent juste avant l’éjaculation. Mais sans émission de quelque fluide que ce soit.

Puis les contractions des PC ont continué et qqs secondes après boum, le HFWO.

Les sensations ressenties dans la première phase ressemblaient vraiment à un orgasme éjaculatoire classique. Est ce un dry O ? Ou bien les sensations prostatiques du dry O sont-elles différentes ? Ce que j’ai obtenu est-il « juste » un long orgasme classique déclenché par stimulation indirecte/interne des zones érogènes classiques ?

Les HFWO procurés par le vice vous semblent aller dans le bon sens du cheminement en m’ouvrant à un plaisir venu de l’intérieur ou bien au contraire ils risquent de masquer les sensations subtiles menant au super O’ ?

Bon cheminement à tous.