#20533
matou8313matou8313
Participant

@nydor01 : il me semble qu’il ne faut pas trop forcer non plus et la frénésie peut être un obstacle au résultat cherché : muscles endoloris, nerfs saturés ….
Mais je comprends bien qu’avec des progrès pareils tu essayes de survoler les étapes ….
Attention cependant , si des flops se produisent maintenant avec l’aneros tu risques une déception …..
Pour en revenir un peu à moi, à la dernière opération d’adénome les nerfs ont été un peu touchés quoiqu’en dise le chirurgien : j’ai de plus de plus de mal à jouir , que ce soit avec ma partenaire, en me masturbant soit à la main soit avec l’électro sexuelle que je pratique quand ma compagne est loin ….J’avais fait un post sur ce dernier sujet, mai à priori ça n’intéresse pas grand monde du forum ( il y a des forums plus spécialement dédiés là dessus et je n’ai pas insisté car je participe beaucoup à l’un d’eux .
La ré-éducation du périnée m’a permis en plus de résoudre mes pb d’émissions involontaires d’urine, de retrouver des sensations plus fortes . En cela j »‘ai été aidé aussi par des infiltrations dans le canal d’Alcock , réceptacle dans le bassin, juste au dessous du coccyx , des influx nerveux dédiés au plaisir …
A mon age « canonique » ( 68) il est important de conserver ce besoin de l’orgasme , pour se sentir encore « jeune » ma compagne étant dans le meme état d’esprit , tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes ….
Tout ceci non pas pour me plaindre mais pour bien approuver cette quête du plaisir de toute nature ….Car il vaut mieux le faire quand le corps s’y prête ….
J’ai commencé à avoir des pb de prostate à 45 ans , première opération à 53 …..
Et merci pour tous ceux qui peuvent ainsi voir que cet autre plaisir est accessible à beaucoup , et continuer malgré les flops ponctuels ….

matou8313