#20543
AvatarRodward
Participant

Bonjour,

Merci à tous pour vos réponses ;

Mes parents sont gênants mais ne sont pas les plus handicapants, et sortent assez régulièrement une à deux fois par semaine, me permettant d’exercer des sessions. Il m’arrive également de tenter l’expérience une fois qu’ils sont endormis, et par chance, leur chambre n’est pas à côté de la mienne.

Concernant la question du masseur, il s’agissais de l’achat de mon tout premier sextoy, et étant très jeune et débutant dans ce domaine, je préférais être vigilant sur l’achat, en optant pour un site sécurisé à 100% de A à Z, dans l’optique d’éviter les arnaques tout en restant dans mon très maigre budget. (Je ne sais pas si il y a beaucoup d’arnaques, si quelqu’un a des conseils je suis preneur).

A propos des sessions, deux jours après la création de ce sujet, je me suis convaincu qu’il fallait en effet l’insérer en entier, et non que superficiellement, malheureusement je suis obligé de mettre un obstacle en dessous pour éviter qu’il ne ressorte, (mais je ne l’écrase pas) de plus, j’ai essayé différentes positions, et une a particulièrement retenu mon attention :

De base, j’étais sur le dos, les jambes légèrement écartées et relâchée. Elle me permettait d’avoir une insertion complète du masseur cependant, je n’avais pas réelles sensations de plaisir. Ce soir là, j’avais expérimenté la position en chien de fusil apportait légèrement plus de sensation, mais sans plus, alors j’ai essayé tout en étant sur le dos, d’écarter grandement les jambes, et à ce moment là j’ai ressenti pas mal de choses différentes. J’ai ressenti en effet les fameuses contraction involontaires au niveau de l’anus exercer un mouvement régulier, presque semblable au rythme cardiaque, et procurant un plaisir appréciable au niveau de la prostate. Cependant, ce plaisir me faisait relâcher mes légères contractions volontaires, arrêtant donc ces contractions involontaires. De plus, les jambes écartées favorisaient la sortie partielle du masseur, ce qui m’obligeait à garder un oreiller dans une position précise afin de pouvoir ressentir ces contractions. Après plus d’une heure de séances, je me suis arrêté à ce stade, par épuisement, mais j’étais satisfait d’avoir pu enfin découvrir des sensations agréables, et ai hâte de pouvoir approcher l’étape suivante.

Je suis toujours ouverts aux conseils, notamment pour pouvoir maintenir ces contractions dans la détente, et peut être, espérer à arriver au fameux orgasme !

Je vous remercie pour vos conseils et astuces,

Amicalement,

Rodward