#20578
Avatarnydor01
Participant

J’espère avoir l’opportunité de faire une deuxième session d’Aneros la semaine prochaine.
En attendant, j’ai vécu une nouvelle cession Aneros-less. Très agréable moment, des sensations toujours au rendez-vous, même si pas de super 0 sur l’échelle de ce que je peux espérer.
Une de mes satisfactions vient du fait que je progresse en modérant mes contractions, je procède plus en douceur, en essayant, de toujours mieux identifier les muscles qui travaillent. Je commence en particulier à distinguer l’action des sphincters de celle du périnée.
Cette séance a été surtout l’occasion d’une validation de ma démarche. Pour la première fois, j’ai terminé par une masturbation : j’ai maintenant la certitude que je ne fais pas fausse route, que je ne suis ni dans l’illusion ou l’auto-suggestion ; dès les premiers mouvements, j’ai ressenti de fortes sensations venant ma prostate, que je pouvais sentir très nettement sous mon sexe. Des sensations mêlant tiraillement et chaleur. Pour moi, c’est la confirmation qu’elle était déjà gonflée et excitée.
C’est une sensation que je n’avais jamais ressentie pendant une masturbation ou un acte sexuel.
Par ailleurs, ma prostate concentrait l’essentiel des sensations résultant des caresses sur mon pénis. Ce qui fait que j’étais sur une sorte de plateau de sensations voluptueuses que je pouvais moduler et contrôler.
Après déjà une heure de plaisir prostatique, j’ai écourté. Mais, c’est une expérience que je referai.