#20581
Avatarnydor01
Participant

@matou8313
Merci pour cette analyse. Après réflexion, je pense que l’orgasme anal est annoncé par l’ensemble des sensations que l’on ressent dans les sphincters, pulsations, chaleur, picotements, etc., et qu’il se manifeste par des contractions involontaires de ses parois. Le plaisir ressenti est agréable, mais sans être comparable à celui d’un orgasme prostatique.

Je pense que cet orgasme favorise le processus de l’orgasme prostatique, par effet de vagues dans le rectum.

L’orgasme prostatique se manifeste lui par cet ensemble de spasmes venus du bas ventre (plancher pelvien…), et par extension, ces convulsions qui secouent le corps comme les soulèvements du bassin et tremblements des membres…

Ainsi, s’il peut y avoir orgasme de l’un ou l’autre, et pas nécessairement l’un avec l’autre, je crois tout de même que l’orgasme prostatique survient plus aisément grâce au concours de l’orgasme anal.