#20583
AndranerosAndraneros
Modérateur

Vous nous donnez l’exemple que la perception de vos organes associés au plaisir orgasmique, déjà beaucoup plus fine que celle de nombreux membres du forum, continue à se développer et que la qualité de votre contrôle musculaire continue à s’améliorer.

Il semble que vous ayez maintenant atteint un niveau de maîtrise de votre plaisir prostatique suffisant pour y associer d’autres stimulations, celle du pénis en l’occurrence, sans perdre la perception des sensations orgasmiques qui viennent de la prostate. Au contraire vous enrichissez votre expérience. C’est magnifique, vous commencez à prendre le contrôle de vos orgasmes.

Bon cheminement @nydor01.

NB : Cette pratique qui permet à @nydor01 d’accentuer la jouissance qu’il tire de ses sessions n’est pas conseillée à ceux qui n’ont pas encore la même maîtrise du plaisir prostatique. En effet dans cette situation qui est la plus fréquente pour nos lecteurs les sensations très fortes apportées par la stimulation du pénis vont écraser celles, beaucoup plus subtiles, qui sont associées à la stimulation de la prostate et, en ruinant le processus d’apprentissage, ralentir voire bloquer le cheminement vers le Super O’.

Bon cheminement à tous.