#21283
fideliofidelio
Participant

Bon, cette session, il faut que je la note et que je la partage 🙂
Cela fait presque 6 mois que je me suis lancé sur le chemin du Super O’, et je sais que j’en suis vraiment très proche là tout de suite.
Au moment où j’écris, je suis assis à mon bureau, j’ai un Bootie inséré et je surfe sur les vagues de plaisir depuis une bonne heure et demi. J’obtenais déjà de très bonne sensations depuis quelques semaines, mais là je sais que je suis passé à un stade supérieur. En gros, tout mon plaisir est plus fort, plus intense. Je sens que je suis à 2 doigts de me laisser emporter vers un truc qui va me renverser la tête. Ce n’est simplement pas l’heure, pas encore. Ma prostate est encore plus sensible que d’habitude, mes bouffées de plaisir sont plus fortes, ça me fait me cambrer, râler sans discontinuer, je sens mon anus qui se contracte fort et qui pousse en mesure avec les montées de plaisir… c’est vraiment trèèèèès bon, mais je ne perds pas encore le contrôle de mes sens bien que j’y sois prêt. J’expérimente des vagues orgasmiques depuis plus d’une heure et ça ne semble pas vouloir s’arrêter, les sensations n’iront decrescendo que si je me désintéresse de ce qui m’arrive. Je n’ai encore jamais vécu ça, le plaisir ne décroît pas ! Ce sont des mini O’, peut-être même dry O’, je n’en sais trop rien.

il est clair que ma prostate est encore en train d’apprendre, et de tranquillement me donner toujours plus de sensations. En fait, je comprends que mon corps lui aussi fait son apprentissage, ce n’est pas simplement une question de bien se relaxer, ou de faire le vide, ou d’être dans la bonne position… il est encore en train d’apprendre à avoir du plaisir de cette manière, même 6 mois après. C’est un constat très rassurant quant à la suite des évènements.
Sur la carte aux trésors, je suis tout près de ressentir mon premier Super O’. 🙂