#21414
AvatarUlyxir
Participant

Bonjour à vous tous,

Je viens de découvrir le post de @haruko. Et il résonne en moi car j’ai eu le même questionnement à mes tous débuts. En effet j’ai été déstabilisé lors des 4 à 5 premières séances par de très très forts tremblements, comme des spasmes mais non accompagnés de sensations particulières et encore moins de plaisirs . Ensuite, ceux-ci ont disparus et c’est à ce moment que les premiers chatouillis et chaleur sont arrivés. Je pense que c’est à mettre sur le compte du rewiring, le corps réagissant de cette manière à l’arrivée de cet intrus qui deviendra un de ses meilleurs amis (amants?) : l’anéros.

Concernant la lubrification, après avoir essayé plusieurs façons de faire décrites sur les forums, je procède comme @Andraneros.

Il y avait aussi un phénomène qui me titillait l’esprit au début : le fait de ne pas bander du tout pendant les sessions. Car il est signalé me semble t-il dans le Traité d’Anéros que des érections se produisent pendant les séances. Et pour moi, rien. Alors que les sessions me donnaient de plus en plus de plaisirs. Au bout du compte, j’ai eu ma première érection avec un anéros en faisant l’amour avec ma compagne (au passage, délicieuse expérience car très sensuel comme sensations..). Et à partir de là, je bande de temps en temps pendant les sessions mais sans que ça ne change quoi que ce soit aux plaisirs et orgasmes que je ressens.
Maintenant que je sais que bander ou pas est sans importance, ça me libère encore plus dans le laisser-aller et donc m’abandonne plus facilement dans ces plaisirs.