#21521
AndranerosAndraneros
Modérateur

Tu nous disais hier @aneros3 :

je suis un nouveau utilisateur d’un stimulateur prostatique

mais aujourd’hui tu nous expliques que tu grimpes aux rideaux aussi vite que tu montes l’échelle de la carte au trésor !

quelques fois cela termine par une immense explosion de courte durée

Devons-nous comprendre que tu commences à enchaîner les orgasmes ? C’est vraiment formidable.

mon cheminement est -il le bon ?

Chaque cheminement est personnel. Certains ont besoin de pratiquer pendant des semaines, des mois voire des années avant de connaître la jouissance dont tu commences à te repaître. Si tes orgasmes sont de plus en plus intenses au fil de tes sessions, si tu peux les répéter jusqu’à épuisement, si plus tu jouis plus ton excitation et ton désir de jouir augmentent, ton cheminement est bon, même s’il ne ressemble pas à ceux dont témoignent nos amis.

Est-ce que cette heure correspond à un cycle du corps ?

Il y a des cycles hormonaux qui peuvent te donner plus envie de jouir, plus de sensibilité à certains moments de la journée qu’à d’autres. C’est le cas de l’érection matinale (« morning wood » sur les forums anglo-saxons). Il est aussi possible que ce moment corresponde à un cycle de ton sommeil pendant lequel tu es particulièrement détendu et sous l’influence de ton inconscient, ta conscience restant presque éteinte, deux conditions essentielles pour l’ouverture au plaisir prostatique.

Je connais le même genre de réveil nocturne entre trois et quatre heures du matin ; c’est d’ailleurs par ce biais que je suis entré dans le monde merveilleux des orgasmes prostatiques…

En deux jours tu passes de :

j’avais l’impression de n’avoir pas passé un seuil de plaisir maximum

Pour le soulagement libératoire,peut-on avoir cette sensation sans éjaculation?

à :

je sais qu’une masturbation me calmerait un peu, mais à vrai dire ce n’est plus l’expérience dont j’ai envie.

Quel est donc maintenant le plaisir le plus satisfaisant, quelle est donc maintenant la jouissance la plus profonde qui comble ton désir, ton corps et ton esprit?

Ce que tu ressens depuis deux jours, si je ne me trompe pas, est nouveau et bouleverse des repères qui guidaient ta sensualité et ta sexualité depuis des années. C’est normal de passer par une phase d’addiction. C’est très sain de te « relâcher un peu pour penser à autre chose » comme tu le dis.

Au rythme où tu évolues, tu découvriras probablement bientôt que tu peux vivre ces orgasmes sans avoir besoin de la présence de ton masseur (« A-less » pour « Aneros-less » sur les forums anglo saxons). Il est même possible que tu te sentes pris par des montées orgasmiques plus ou moins contrôlables à des moments où tu es en train de faire tout autre chose.

Comme tu le dis, dans ces moments là l’important est de prendre du recul, ce qui seras d’autant plus facile à faire que tu seras confiant dans tes nouvelles capacités orgasmiques, que tu seras persuadé de pouvoir jouir quand tu le voudras, aussi longtemps que tu le voudras, aussi souvent que tu le voudras. Cette confiance te permettra d’éviter toute forme d’addiction et de profiter de tout ce que la vie et tes relations avec les autres pourront t’apporter.

Bon cheminement @aneros3.