#21619
AndranerosAndraneros
Modérateur

Je pense @fidelio qu’en cherchant l’orgasme prostatique beaucoup d’entre nous découvrons que la sexualité que nous accorde notre culture n’est qu’une partie de ce qu’est véritablement notre «totalité» sexuelle. Ton expérience fut pour toi la source de questions perturbantes, comme cela l’est ou l’a été pour nombre d’entre nous. En acceptant cet enrichissement de ta sexualité et, encore mieux en le partageant avec ta belle, tu corriges cette amputation culturelle pour redevenir un être complet, tel que tu l’étais à la naissance.

En cherchant sur le forum, j’ai retrouvé quelques sujets où cette question est abordée :
12 octobre 2013 – Découvrir sa bisexualité
2 février 2015 – Lucky, son expérience, sa basilique du XIIème, son petit joyau ….. et L’envie de se sentir plein(e) / l’envie d’être rempli(e)
2 mars 2015 – Sexualité sacrée, transe et couple multi-orgasmique
21 mars 2015 – Les toutes premières séances de massage de la prostate
24 mars 2015 – L‘extase orgasmique profonde de l’homme essentiellement féminine ?
13 septembre 2015 – Présentation des membres
17 janvier 2016 – Mon expérience déroutante
Il y en a d’autres plus récents que tu as dû lire.

Avant le gode-ceinture qui inverse les rôles (ce qui peut être bouleversant, tu sais…), tu peux proposer à ta belle le gode sans ceinture qui lui permettra d’évoluer en douceur, d’apprendre tranquillement comment te prendre de l’intérieu et de découvrir ce que tu deviens quand tu te laisses submerger par la jouissance prostatique (sauf, pour ce dernier point, si tu lui donnes auparavant l’occasion de vivre en spectatrice tes moments d’extase orgasmique).

Bon cheminement @fidelio.