#21781
AndranerosAndraneros
Modérateur

@aneveil vous nous présentez une très belle expérience de mini O’ associée à un état de très forte excitation en complicité profonde avec votre femme ce jour là. Ce moment illustre très bien les fruits qu’apporte l’évolution de votre relation de couple, depuis votre acceptation du plaisir anal et prostatique, telle que vous la décrivez dans votre présentation.

Vous vivrez de plus en plus souvent et de plus en plus naturellement ces moments de double plaisir. Je pense que la participation active de votre femme à votre quête devrait bientôt en faire des moments de triple plaisir lorsque vous percevrez les radiations de sa jouissance comme une stimulation sensorielle supplémentaire qui amplifiera la vôtre.

Ce n’est pas après avoir « progressé et accédé au Super O avec l’Aneros » que vous les revivrez mais en même temps que vous progresserez. Ce point est d’autant plus vrai que votre femme semble s’être engagée ou s’engager sur le même chemin que vous, en attendant peut-être que ce soit le même cheminement…

Vous pouvez proposer à votre femme d’insérer elle-même votre Bootie. Je sais par expérience que ces étapes sont importantes pour l’aider à s’approprier vos nouvelles aptitudes à la jouissance et les vivre comme une extension de son pouvoir érotique plutôt que de craindre de ne plus savoir vous satisfaire. Plus elle participera à votre cheminement (discussions, présence lors de sessions, manipulation de vos jouets, renouvellement régulier du massage prostatique dont vous nous parlez dans votre présentation, découverte de son propre plaisir anal…) plus il deviendra naturel et facile, plus elle en ressentira de satisfaction.

Vous nous disiez dans votre présentation :

Je sais que je n’en suis qu’au tout début d’une nouvelle relation de couple et d’une nouvelle sexualité ou tout reste encore à apprendre.

C’est profondément vrai et bouleversant en même temps mais le prix à gagner vaut très largement l’effort que vous ferez.

Mon cheminement m’a permis d’une part de découvrir les richesses cachées de ma sensualité et d’autre part de faire tomber les barrières invisibles qui existaient encore dans notre couple après tant d’années passées ensemble. Au fil des ans nous devenions de moins en moins amants, de plus en plus Mémé et Pépé. Maintenant nous profitons de toutes les occasions pour nous donner du plaisir, pour recevoir du plaisir, pour offrir notre plaisir (nous n’employons plus l’expression « prendre notre plaisir » qui nous paraît désormais beaucoup trop privative). Notre disponibilité à la jouissance orgasmique n’a jamais été aussi forte depuis que nous vivons ensemble.

Convaincue par la transformation qu’elle voit en moi et rassurée sur les effets qu’elle a sur notre relation, ma femme a franchi cet été une barrière dont elle ne voulait même pas s’approcher. Elle a en effet décidé de découvrir ce que pouvait apporter la stimulation anale. Elle a donc fait son cheminement avec mes conseils, à son rythme. Elle a d’abord voulu que je sois présent, puis elle a poursuivi son exploration en solo.

Très vite elle a emprunté les Peridise et le Tempo pour « faire ses gammes » ; j’ai compris qu’elle avait dû lire tout notre site et plus particulièrement notre traité d’Aneros. Elle m’a demandé d’assister à deux sessions pour lui apporter mon « avis technique » (pas le droit de toucher) ce qui m’a permis de constater qu’elle s’était bien familiarisée avec « mes jouets » et qu’elle commençait à apprécier leurs effets.

En octobre elle m’a demandé conseil pour acheter un plug (le S de N’Joy) et a autorisé les caresses anales appuyée et profondes dans nos jeux. Début décembre ma douce m’a fait le cadeau de son premier orgasme déclenché par stimulation anale… Depuis elle a appris (très vite) à faire exploser ma prostate.

Mon cheminement ne cesse de me donner de magnifiques cadeaux. Il en sera de même pour vous. Bon cheminement @aneveil.