#21786
aneveilaneveil
Participant

Bonjour et merci à vous pour tous les liens !

J’ai récemment compris pourquoi mes recherches sur le forum n’aboutissaient pas et pourquoi je n’aboutissais que sur des articles…
Je n’étais tout simplement pas connecté :-D…
Andraneros Depuis j’ai pu trouver de nombreux posts qui rejoignent mes questionnements
et que vous m’avez répertoriés ici

J’ai un peu avancé depuis mon dernier post, j’ai davantage traduit la vidéo de Mantak Chia et j’ai commandé son livre « L’énergie sexuelle masculine » que je ne vais pas tarder à recevoir.
Concernant sa vidéo j’ai enfin compris pourquoi il parlait de « Cerf » :
https://sites.google.com/site/medecinetraditionnellechinoise/dde/les-huit-exercices-directionnels (l’exercice du cerf est en lien en bas de page)
Mais je suppose que tout cela est bien plus détaillé dans le livre.

Andraneros

Malgré l’ouverture que représentent notre pratique du massage prostatique et nos efforts pour amplifier nos expériences orgasmiques au-delà du seul plaisir lié à l’éjaculation, nous n’abordons que peu ce sujet. Il est vrai que les pratiques associées à cette forme de connaissance et de sagesse peuvent nous sembler exotiques voire ésotériques.

Ce qui m’intéresse dans ces disciplines millénaires (que je ne trouve pas si exotiques, surtout qu’elles sont le plus souvent enseignées par des occidentaux), c’est qu’elles dépassent très largement la simple recherche de plaisir en nous proposant un enseignement de vie global débouchant sur une rencontre avec un soi profond et mystérieux ainsi qu’une rencontre tout aussi profonde avec sa ou ses partenaires.
Pour ces discipline le plaisir, l’énergie sexuelle, (donc l’énergie de vie par excellence) représentent un puissant moteur permettant une meilleure santé, une connexion des êtres extrêmement profonde, des états de conscience plus vastes ou modifiés, une sentiment d’unité ou encore l’éveil…

Comme le dit Jacques Ferber, (de mémoire) une fois que l’on a expérimenté et vécu cette qualité de présence dans la relation, dans la conscience unifiée du couple et de l’échange d’énergies subtiles (pas que sexuelle) toutes les formes de sexualité y compris le sado-masochisme peuvent alors être vécues de manière très différente et avec une autre qualité.
Je pense que la pratique du plaisir prostatique peut y trouver toute sa place mais j’aimerai pouvoir trouver des repères qui puissent me guider dans cette voie.