#21793
AvatarRodward
Participant

Bonjour, et bonne année à tous !

Je n’ai pas pu exercer de séances les deux dernières semaines de décembre, en raison des fêtes, des déplacements ainsi que de la famille. Cependant, je peux de nouveau m’y consacrer depuis le 2 Janvier, et j’appréhendais ma première séance de 2017 avec beaucoup d’excitation (probablement dû à « l’abstinence » causé par les fêtes). Celle-ci était différente (Elles le sont toutes, mais celle-ci était bien plus différente que les autres).

Je commençais donc ma soirée par un bon bain chaud pour nettoyer ainsi que me détendre, puis vint après l’installation, le calme, l’ambiance détendue, puis la lubrification.
Une fois le masseur inséré, j’effectuais donc les exercices de respiration, comme à mon habitude, dans le but d’être plus détendu et à l’écoute de mon corps. Durant cette phase, quelques inspirations après le début, je ressens toujours que les contractions involontaires se mettent doucement en route, à mon plus grand plaisir. (En général, je n’ai quasiment jamais besoin d’effectuer des contractions volontairement, ou parfois, je m’aperçois que je contracte très légèrement sans même m’en rendre compte…). A ma grande surprise, un petit quart d’heure à peine après le début de la séance, j’ai ressenti brusquement les contractions intensifier très rapidement et atteindre un haut pic de plaisir soudain et bref dans le bas du dos. Cette sensation s’est reproduite quelques secondes après, légèrement plus jouissif encore, mais toujours aussi bref et court. Assez surpris, je remarque que ces pics soudains ont malencontreusement provoqué le retour des tremblements parasites. (Entre la surprise, l’excitation et le plaisir, je n’étais pas vraiment surpris), mais j’ai réussi à les « calmer » au bout d’un certain temps.

Trois quart d’heure après le début, je profite pleinement des sensations que le stade 3 me procure (Sauf qu’il n’y avait pas vraiment de « stade » ces dernières séances, ce qui est une bonne chose pour moi car je ne décompose donc plus les moments inconsciemment je pense). Arrivé à un moment où je sentais une très fine énergie qui commençait à se canaliser, tout d’abord dans les muscles fessiers, mais dans tout le corps également (J’en re-tremble même un peu à l’heure où j’écris ce message ^^). Jusqu’à un moment où j’ai perçu une très minuscule sensation de bien être dans tout le corps, j’insiste sur les « très minuscule » car c’est à peine si je l’ai ressenti, (mais je suis certain de l’avoir senti !). ça ne s’est pas reproduit durant le reste de la séance et était un moment unique.

Je me questionnais également quand aux positionnement, je ne vais pas dire que je bouge beaucoup, mais je ne trouve pas de position parfaite pour déclencher ces sensations, un coup je reste sur le dos, les jambes droites et détendues, un coup je les écartes un peu, un coup je les plies, un coup je me met en position de chien de fusil (Cette dernière est d’ailleurs efficace pour faire disparaître progressivement les tremblements parasites, si elles sont assez présentes). En soit ça n’a rien de grave, à part faire retomber un peu la pression, mais puisque je pense que chacun a ses propres positions favorites, mais justement pour moi, je n’arrive pas à me décider quelle position adapter sur le dos, ce qui me vaut à changer toutes les demi-heures environ.

Je me disais aussi, que la sensation dans tout le corps ressenti n’était qu’un début, mais était tout de même agréable, alors j’ai hâte de voir ce que la suite me réserve …

Merci à vous pour vos réponses et conseils,

Rodward