#21801
AndranerosAndraneros
Modérateur

@aneveil lors d’un coït ou de toute forme de caresse consacrée au pénis mais cela demande une séance amoureuse où tout se fait lentement, en prenant notre temps de faire monter le plaisir.

Ce que j’appelle double plaisir est la capacité que j’ai maintenant à réagir distinctement à des stimulations diverses en ressentant de mieux en mieux la diversité des sources de mon plaisir. En d’autres termes la double stimulation, prostate et pénis, ne se traduit plus « seulement » par la montée amplifiée d‘un seul orgasme, mais comme la montée de deux orgasmes qui dans les meilleures conditions vont se nourrir l’un de l’autre.

Mon problème est que je ne suis pas encore capable de dire si je vis bien deux orgasmes en parallèle ou si c’est une invention de mon esprit. A suivre. En tout cas je n’ai pas cherché à obtenir ce résultat. C’est apparu peu à peu, à mon grand étonnement et à ma plus grande satisfaction, comme un fruit de mon cheminement.

Bon cheminement @aneveil.