#21984
aneveilaneveil
Participant

Bonjour Arnaud,

Grand bémol cependant : plus d’éjaculation mais … toujours du plaisir. C’est un plaisir difficile à expliquer. C’est comme une éjaculation « sèche »

Malgré et en dehors de la terrible maladie que vous vivez c’est peut être finalement « une chance » car finalement l’éjaculation n’est qu’un réflexe qui n’est pas obligatoirement lié à un orgasme.
Le Tantrisme et surtout le Taoïsme conseillent d’éjaculer le moins souvent (de moins en moins en vieillissant et plus du tout à partir de 60 ans) tout en ayant un orgasme, les techniques ne sont vraiment pas évidentes à mettre en pratique, mais l’idée est d’éviter de perdre de l’énergie vitale lors de l’éjaculation.
J’essaie actuellement d’éjaculer le moins possible et sans frustration ce qui est possible quand il y a de l’amour dans la relation (à l’autre ou à soi même) mais peut être très frustrant lorsque l’on est uniquement dans l’excitation sexuelle, enfin ce n’est pas gagné car on ne se défait pas du jour au lendemain de l’habitude d’éjaculer sans compter…
Je lis actuellement « L’énergie sexuelle masculine » de Mantak Chia, qui vient de confirmer une intuition que j’avais depuis longtemps, à savoir : la puissance de guérison de l’orgasme considéré comme l’énergie de vie par excellence, celle qui nous à fait maître, en effet les exercices Taoïste liés à l’orgasme visent à diriger cette énergie dans le corps ou certaines parties spécifiques afin de le(s) renforcer ou de les guerrier.

Bon cheminement.