#22052
AndranerosAndraneros
Modérateur

L’un des plus grands intérêts de cet « atelier d’exploration du plaisir prostatique », au-delà de la rareté d’un évènement de cette nature, est qu’il est ouvert aux couples tant pour la partie théorique que pour la partie pratique. A mon avis ce choix pédagogique répond à une volonté de décomplexer notre sexualité en aidant chacun(e) à découvrir la richesse de toutes les sources érogènes de son partenaire au lieu d’en avoir peur.

La difficulté, bien mise en évidence par @filou, est que la barrière des tabous ne doit plus être cadenassée pour être ouverte plus largement grâce aux informations et aux exercices proposés au cours de l’atelier.

Le loto dit que tous les gagnants ont tenté leur chance ; parmi les amis qui se heurtent à une porte close, seuls ceux qui feront l’effort de l’enfoncer seront en situation de bénéficier de l’expérience des animateurs pour accélérer leur cheminement vers la jouissance prostatique. Je suis persuadé que les participants finiront cet atelier en ayant gagné une confiance et une sérénité dans leur propre cheminement qui leur permettra de modifier les équilibres de leur couple vers plus de partage, plus de jouissance et plus de liens.

L’expérience d’ @aneveil confirme la mienne et sans doute de nombreuses autres. La difficulté de partager ne doit pas empêcher de faire tout ce que l’on peut pour y parvenir, y compris forcer le passage de temps en temps.

Bon cheminement à ceux et celles qui s’inscriront. Bon cheminement à tous les autres.