#22170
aneveilaneveil
Participant

Bonjour @greg et @fidelio,

Tout d’abord, je vous remercie de m’avoir fait découvrir le Bootie-S qui m’a vraiment fait progresser.

Je crois de plus en plus a de très grosses différences anatomiques, par exemple le « Bootie S » est parfois décrit comme ne stimulant pas la prostate (pour certains) alors que pour moi le « Bootie S » tombe pile dessus (c’est d’ailleurs en partie pour cela qu’il existe à présent un kit de 3 tailles : Small, Medium et XL)
Idem pour l’Helix, personnellement je ne sens presque rien avec, alors que je sens tout de suite l’action du MGX (je pense même qu’un MGS me conviendrait mieux car je crois que le MGX est un poil trop long pour moi)

Pour les orgasmes, actuellement je les obtiens plus facilement et je les préfèrent aussi sans rien d’inséré, mais le Bootie comme l’Aneros permettent de mettre de la conscience dans la zone prostatique et de garder un contact bien plus physique avec.

Actuellement j’aime beaucoup utiliser le Bootie en me masturbant, le jeu consiste à ressentir du plaisir interne tout en en ayant avec le pénis ce qui le décuple alors considérablement. La deuxième règle du jeu consiste à se masturber le plus longtemps possible et « le plus haut possible » sans éjaculer et même sans éjaculer du tout comme le conseillent les exercices Tantriques et Taoïstes visant à maitriser l’éjaculation. (ce qui au début n’était pas gagné, tant ce petit plug peut très rapidement décupler l’excitation..)
Cet entrainement (qui au début n’en était pas un…) commence à s’avérer payant car j’avais en effet beaucoup de difficulté à avoir une érection même longtemps après avoir eu du plaisir interne (avec ou sans orgasme) tant le plaisir prostatique-anal me semblait envahissent et exclusif.
A présent j’arrive de plus en plus facilement à ressentir les deux formes de plaisir qui s’excluent de moins en moins, je peux me masturber (sans rien d’inséré) tout en faisant monter des vagues de plaisir prostatique (la maitrise de l’éjaculation est encore parfois acrobatique)
Et avant-hier j’ai eu mon premier orgasme prostatique (sans éjaculation) lors d’un coït avec ma compagne, j’ai vraiment adoré, ma femme a vraiment ressentie une énergie se propager en elle et il s’en est fallu de peu pour qu’elle ait un orgasme simultané. La puissance de l’orgasme prostatique m’a finalement fait perdre mon érection, mais il faut être patient, ce n’est qu’un début…

Donc j’adore le Bootie en tant qu’objet d’apprentissage et aussi de plaisir il ne faut pas le nier.