#22312
bzobzo
Participant

Ces dernières années, vivant plutôt en reclus, peu de rencontres amoureuses,
je me suis mis à me masturber de plus en plus souvent, mains, accessoires divers, porno sur internet, etc.
Mais c’est assez pauvre tout cela et peu gratifiant.
J’ai essayé donc de corser un peu, je ne suis pas homosexuel mais je me suis mis à enfoncer toutes sortes d’objets dans le fondement, à la guerre comme à la guerre,
un peu plus de plaisir certes mais finalement ce n’est pas beaucoup mieux,
en tout cas de mon point de vue.
Je suis tombé un peu par hasard sur une publicité pour un appareil d’électro-stimulation,
cela a éveillé ma curiosité, cela me semblait déjà plus intéressant, de fil en aiguille je suis arrivé jusqu’aux carrés d’Hélène. Mais je n’étais pas convaincu à 100% que l’électro-stimulation était ce que je recherchais
et comme après rapide enquête, le prix d’un matériel sérieux, seul garant de plaisirs forts en ce domaine bien particulier, était assez conséquent, j’hésitais à me lancer.
C’est là sur ce forum que j’ai eu mes premières lectures concernant le massage prostatique,
puis je suis arrivé sur ce NXPL plus spécifiquement consacré à cette forme de plaisir
et comme le matériel pour s’y adonner, est moins onéreux, je me suis commandé quelques Aneros.
Et depuis je vole, je plane, je vrombis, je rugis… J’ai trouvé ma monture…

Le premier jour était assez décevant, j’avais acheté l’Helix
mais celui est trop mince et (ou) trop court pour moi, je ne suis pas très grand mais
sans doute ma prostate est plus éloignée car l’Helix je ne le sens quasiment pas,
par contre le Vice et le Progasm sont parfaits.
C’est avec eux que je m’envoie en l’air.
Ma progression a été rapide et régulière. Dès le deuxième jour, quand j’ai essayé plutôt avec le Vice,
des bonnes sensations sont rapidement arrivées et dès le quatrième jour,
un plaisir très conséquent m’a envahi.
Depuis je progresse bien, chaque jour les sensations sont plus fortes et mon expérience s’affine.
Comme je l’ai écrit dans mon message initial, je ne dois plus être trop loin du super O
bien que cela ne m’obsède pas du tout car le plaisir et les orgasmes sont là en abondance
mais enfin j’attends avec une curiosité certaine ce moment où on perd tout contrôle et où le plaisir semble faire exploser toutes les digues et nous envoler à des hauteurs stratosphériques.

Peut-être une très longue pratique du yoga,
pratique j’ai du abandonner depuis à cause de problème de genou,
m’aide particulièrement avec le massage prostatique à me relaxer et à être à l’écoute de mon corps