#22644
ane et rosseane et rosse
Participant

Bonjour Andraneros et merci pour votre soutien.
Je dois m’expliquer. En fait, je ne me plains pas et je n’éprouve pas d’empressement. Ce que je ressens me rend tout à fait heureux et j’espace les séances pour qu’elles se déroulent dans les meilleures conditions. Pourquoi me plaindrais je, moi qui n’éprouvais encore rien à la mi décembre 2016 et qui ressens désormais ce que j’identifie comme des véritables orgasmes pleins et délicieux, des sensations que je ne pouvais imaginer auparavant.
Simplement je suis dans l’ignorance et l’inexpérience. Je sais que nous sommes tous uniques mais en essayant de décrire au mieux mon propre ressenti, j’espère être utile à d’autres aneronautes comme l’expérience d’autrui m’a été utile. En retour, peut être d’autres se reconnaitront-ils dans mon ressenti et m’éclaireront ils sur les questions que je me pose.
En effet, par inexpérience, je n’identifie mes ressentis que par les zones qu’ils semblent concernées. Je ne sais pas faire la différence entre un orgasme et un autre ainsi que dans son intensité. La sensation sublime que je ressens est elle un orgasme anal parce que essentiellement éprouvée autour de l’anus, j’en doute compte tenu de son intensité. Pourquoi n’ai je pas d’érection lorsque je suis branché sur l’Aneros alors que j’en ai une intense dès que je l’enlève. Pourquoi n’ai je plus aujourd’hui les tremblements incontrôlables des jambes, du fessier et des bras que j’éprouvais au début alors que je ne connaissais aucun plaisir intérieur. J’espère simplement que d’autres expérimentateurs vont se reconnaître et en retirer ou m’apporter un éclairage nouveau qui nous permettra de progresser mutuellement. Je n’attends rien d’autre et je ne suis pas dans l’urgence.
Désolé de digresser sur un échange normalement consacré à l’orgasme après hypnose mais tout se tient et s’interpénètre.
Encore merci Andraneros et mes salutations à vous et tous ceux qui me liront.