#22712
AvatarDarkwood
Participant

Bonjour @eveil.
Tout d’abord, je tiens à vous remercier pour votre témoignage honnête et touchant. Comme il est souligné, chaque personne amené à utiliser un masseur prostatique a son parcours, ses expériences et ses ressentis qui lui sont propres.
Je sens chez vous une certaine capacité de ressentis « intérieurs ». Biensûr, cela va bien au-delà de la simple utilisation de cet objet. Je parle plutôt ici d’une potentialité d’éveil présente en chacun de nous.
Depuis quelques années, je m’intéresse à divers types de pratiques énergétiques. Bien que je ne pratique pas la Kundalini Yoga, je comprends tout à fait vos ressentis. Si cela peut vous aider à mieux appréhender la notion d’énergie sexuelle, je vous recommande la lecture du livre  » L’homme multi-orgasmique » de Mantak Chia. L’auteur explique très bien l’aspiration de l’énergie sexuelle à travers la colonne vertébrale, dans une pure tradition taoiste.
Je ne pourrai malheureusement pas parler de l’impact que peut avoir un masseur prostatique sur la montée de l’énergie sexuelle car je viens de le recevoir aujourd’hui ! Peut-être en parlerai-je ultérieurement.
El lisant votre témoignage, je me suis mis à penser à la relecture du classique « Hara » de Karlfried Graf Duerckheim. En l’ouvrant, je suis tombé sur ce passage éclairant :  » Le Hara confère ainsi à l’homme un pouvoir légitime sur sa sexualité. Seule la sexualité telle que le Moi la conçoit, c’est à dire limitée à une certaine forme de satisfaction, engendre cette tension insupportable qui doit être réprimée ou vécue. Pour celui qui possède le Hara, il existe une troisième possibilité : se libérer de cette tension en ouvrant une « porte intérieure ». C’est en franchissant cette porte que l’homme devient capable se se débarrasser de sa conception de la satisfaction sexuelle. Alors, la tension stérile disparaît et la force accumulée prend une signification créatrice. »

Je vous souhaite un bon cheminement.