#22715
bzobzo
Participant

j’ai fait des progrès décisifs ces derniers jours,
j’avouais il y a quelque temps que malgré l’immense plaisir que me procurait chaque séance de massage,
j’éprouvais une certaine frustration à ne pas ressentir l’explosion final, le feu d’artifice, l’apothéose,
le légendaire super-O.
Constamment j’avais l’impression de m’en rapprocher et en même temps je le sentais s’éloigner, garder une certaine distance

Et puis je suis tombé sur ce thread sur le forum d’Aneros :
https://www.aneros.com/community/forum/general-discussion/9695-the-myth-of-super-orgasm
Le mythe du super orgasme…
cela m’a complètement libéré, soulagé de lire ce texte.
Le jour-même j’ai eu plusieurs orgasmes, super O, je ne sais mais ils étaient supers et je faisais O de la bouche, je tremblais des pieds à la tête, j’étais dans la gueule d’un volcan.

Et puis là depuis avant-hier, cette fois je crois que j’ai les clefs, je ne sens plus cette distance dont je parlais plus haut, je sens le plaisir arriver à pleine puissance, peut-être fallait-il simplement attendre que le processus de « rewiring » soit complet, en tout cas depuis deux jours, une fois suffisamment excité, je n’ai plus qu’à presser contre la prostate mon Nexus G-Rider et je pars en vrille , une fois, deux fois, dix fois, quasiment sans discontinuer pendant de longues minutes, la seule limite, c’est quand je suis épuisé.

J’avais envie de partager ces lignes ici, ce forum même s’il n’est pas très fréquenté, est un havre
où les gens savent écouter, lire , partager, aider, réconforter même quand il le faut