#22934
AvatarJeff
Participant

Bonjour à tous ; abstinence ou pas : pour ma part, je n’en veux pas. Je connais les plus belles sessions avec un Aneros au lendemain d’une relation sexuelle très épanouie avec ma compagne. La prostate est dans un état se sensibilité très harmonieuse qui est assez décisive..
Je ne vois pas l’intérêt de l’abstinence prolongée. Par contre je dirais qu’il me faut, comme Fidelio (témoignage plus haut) espacer un peu les sessions (le Traité d’Aneros ne dit pas autre chose). Mais lorsqu’une session marche, je peux la renouveler quelques heures après à deux ou trois reprises (moyennant quoi il me faut ensuite généralement -mais pas toujours- quelques jours de récupération).

Bon cheminement à tous et merci à ceux qui permettent à ce site formidable d’exister et de se développer.

Jeff