#23010
Gabigode13290Gabigode13290
Participant

Bonjour à toutes et à tous,

Je suis tout neuf sur ce forum, je vais donc me présenter et vous décrire mes premières expériences avec mon nouveau Aneros Hélix.

J’ai soixante-quatre ans, je suis marié, je vis en couple. J’ai un profil hétérosexuel
tout en pratiquant, depuis l’âge de 12 ans, le sexe « anal ».
J’ai évidemment accumulé, durant toutes ces années, une solide expérience quant à l’usage de toutes sortes de « sex toys », des plus petits aux plus gros voir très très gros.

Je pense bien maitriser ce sujet qui me permet d’atteindre régulièrement de délicieux orgasmes « anal » associes à des épanchements ou éjaculations, orgasmes que je pensais être des orgasmes « dits » prostatiques comme évoqués parfois sans plus de détails.

Sauf que je suis allongé pour plusieurs jours sur un lit d’hôpital mi-avril 2017 et pour rompre l’ennui je connecte ma tablette sur internet. Je chine, très discrètement entre deux soins, des sites liés à ma passion pour ma rondelle et mon rectum et fini par tomber sur des articles qui décrivent précisément les orgasmes prostatiques.

C’est quoi ces histoires ???

Ça ne correspond pas à mes ressentis, de plus prétendre pouvoir enchainer des orgasmes multiples pendant une ou deux heures, c’est suspect…
Heureusement, ça attise ma curiosité, donc je creuse le sujet.

De fils en aiguilles je tombe sur le site qui nous accueille et ce fameux traité ANEROS. Je me délecte de sa lecture et des témoignages présentés. Je veux tenter l’expérience.

J’avoue tout, je commande mon Aneros Hélix sur mon lit d’hôpital……..mais chutttt.

Lorsque je rentre, je découvre cet objet curieux, tout petit et très bien fait. Le plastique est dur, ce sex toys n’a décidément rien avoir avec un article de ma panoplie très bien fournie.
Pour tout dire, je suis très perplexe.

Je teste cet objet en respectant à la lettre le traité Aneros, car je respecte les procédures !!!

Premier test, session de 30 mn => rien
Deuxième tentative, session de 45 mn => rien
Troisième essai, session de 45 mn => il se passe des trucs assez diffus et agréables.
Quatrième session => les sensations se précisent, je commence à bouger, des contractions et tremblements très surprenants m’envahissent, je suis surpris, je stop l’exercice.
Cinquième session => prévenu, je me laisse aller, je respire et bingo mon premier orgasme…
Sixième session dès le lendemain => celle-ci va durer plus de 90 mn, j’enchaine très rapidement les orgasmes, je ne contrôle plus rien, c’est mon premier Super Orgasme.
Lors de cette session, c’est la sortie de mon état orgasmique qui s’avère le plus difficile à maitriser. C’est tout simplement dingue.

Après cette fameuse session, il y a quatre jours, je pratique l’aneros tous les matins, dès mon réveil, en me fixant une série limitée volontairement à trois ou quatre orgasmes.

Du coup, je me pose des questions.
Ces orgasmes sont particulièrement puissants, ils génèrent des stimulations nerveuses et musculaires très intenses.
Quid de suites potentiellement positives ou négatives, sur un plan neurologique et physiologique ?

Qu’elle doit être la fréquence des sessions à ne pas dépasser. Dans mon cas je pense qu’une session quotidienne est certainement excessive. Je dois me calmer.

Ce serait certainement une bonne chose de pouvoir développer ces aspects.
Y as t-il un médecin sur ce forum, pour émettre un avis technique qualifié ?

Voilà en résumé, mes débuts satisfaisants, marqués par des progrès très rapides.
Je pense que mes années d’expériences « sex toys anal » y sont pour beaucoup.

Merci à Andraneros et vous tous d’avoir pris le temps de me lire.

Gaby.