#23127
bzobzo
Participant

quelle séance encore la nuit passée,
je suis tombé plusieurs fois de mon lit,
tellement j’étais excité, hors de moi, tellement je me contorsionnais, le corps divaguant de plaisir,
me jetant à gauche, me jetant à droite, continuant par terre,
me cognant au mur, à l’armoire, aux chaises, n’ayant cure, insensible à la douleur
c’était épique, je suis couvert de bleus ce matin

bref encore une séance de référence

yeux ouverts toujours depuis quelques jours mais en fait je me rends compte que dans la réalité il y a une alternance de fait car souvent l’intensité du plaisir me faisait fermer les yeux de longues secondes
mais dès je m’en rendais compte, je les ré-ouvrais

et bien sûr désormais constamment sur les coudes ou plus ou moins assis comme positions,
bien que là aussi de temps à autre le plaisir était tellement intense que je me recouchais
mais là aussi après quelques secondes je me remettais sur les coudes
car ces positions me procurent définitivement des angles d’approche plus intéressants de ma petite chatte, euh, de ma prostate

canicule sur Bruxelles,
vais aller admirer les corps légèrement vêtus des femmes dans les rues et aux terrasses

allez bonne journée