#23138
AndranerosAndraneros
Modérateur

Il y a un point qui ressort de votre témoignage @christ0766. Vous ne nous parlez pas du tout de ce que vous ressentez, ni de ce que vous avez en tête pendant la phase de relaxation. Vous ne nous parlez que des techniques, dont vous cochez soigneusement les cases, comme s’il suffisait de bien les mettre en œuvre pour atteindre l’orgasme à coup sûr. Or le plus souvent ce n’est pas suffisant pour accéder à l’orgasme de la prostate.

Il est important de bien appliquer les techniques présentées dans le traité d’Aneros mais il est encore plus important
– 1) de vous mettre à l’écoute de votre corps,
– 2) de ne rien attendre de chaque session sauf de passer un moment consacré à découvrir votre intimité, à vous connecter émotionnellement à votre corps,
– 3) de vous satisfaire de chaque micro découverte, indépendamment de toute sensation orgasmique.
Peu à peu vos sensations gagneront en intensité, peu à peu vous vous approcherez de l’orgasme que vous recevrez quand votre corps sera prêt, quand votre cerveau sera prêt, quand vous serez prêt.

Pour résumer je pense que vous n’y arrivez pas parce que vous êtes, à mon avis, trop attaché à l’objectif et pas assez aux découvertes qui le précèdent pour le plus grand nombre d’entre nous.

j’ai décidé de reprendre tout à zéro.

C’est la meilleure attitude. Relisez aussi les témoignages de nos membres qui débutaient comme vous et qui ont progressé en découvrant comment ne rien attendre et se mettre en posture d’observation de ce qui se passait en eux, commment expérimenter en s’ouvrant à ce qu’ils ne connaissaient pas avant le début de leur cheminement.

Bon cheminement @christ0766.