#23191
AvatarGarrett
Participant

Coucou,

Pour ma part je dirai que oui, la dénomination du « Super O » pour l’orgasme prostatique comme un climax, m’a plus frustré qu’autre chose. J’ai toujours eu la sensation d’être bloqué plus ou moins au même niveau, très très satisfaisant, mais avec l’espérance de passer un niveau encore au dessus, plus définitif. Et après 3 ans de pratique (sans aneros depuis 2 ans, et je pense que cela a son importance) je n’ai pas la certitude de savoir si le « Super O » existe.