#23247
bzobzo
Participant

belle étape de franchie hier,
pour la première fois toute ma séance a été comme sous pilote automatique,
j’entends par là que tous mes mouvements, tous mes changements de position,
les milles petits faits et gestes, changer l’angle d’attaque du masseur sur la prostate, soulever une jambe, une fesse, accentuer la pression, la diminuer, etc,
toute cette activité a été entièrement pilotée par le plaisir, comme si je n’étais plus du tout aux commandes,
mon corps improvisait au gré de mes sensations, fort de toute la technique que j’ai acquise au cours des mois
et mon esprit semblait tout entièrement absorbé uniquement à n’être plus qu’un réceptacle, une éponge.
Quelques rares pensées me traversaient de temps à autre l’esprit mais je les poussais vers la sortie vite fait, bien fait, »désolé, soirée privée , passez votre chemin! »

Cela a été possible car je ne m’impose plus aucune contrainte de posture, couchée, assise ou sur les coudes,
si tout de même une que j’ai gardée, je me force à rouvrir les yeux quand je prends conscience que ceux-ci sont fermés car sous l’effet de l’intensité du plaisir, ils se referment régulièrement.

J’aime jouir les yeux fermés mais le reste du temps mon expérience récente me conduit pour l’instant à les garder ouverts, le plaisir est plus vif, plus contrasté alors que quand l’orgasme vient, il est plus délicieux de le goûter en son fort intérieur, sentir les rouleaux du plaisir déferler partout en soi

allez bonsoir