#23249
AndranerosAndraneros
Modérateur

On en parle @nydor01. Ce fil de discussion a été ouvert en mai 2014. Il comporte peu d’interventions, pour le moment, mais ce sujet est abordé plus ou moins directement dans d’autres fils de discussion.
Une recherche sur l’ensemble du forum faite à partir de la page « Sujets » donne :
– 83 occurrences pour l’expression « sans aneros » dont la première publiée le 31 décembre 2013 par @logansan et un sujet ouvert par un certain @andraneros le 7 mars 2014
– 30 occurrences pour l’expression  » sans masseur « 
– 3 occurrences pour l’expression « aneros less »
– 2 occurrences pour l’expression  » anerosless »
– 14 occurrences pour l’expression « aneros-less »
– 24 occurrences pour l’expression « a-less »
(nombre d’occurrences relevées avant la publication de ce message)

En revanche si l’on s’en tient au fond de votre question il est vrai que personne jusqu’à aujourd’hui n’a décrit sur notre forum une méthode pour apprendre à maîtriser l’orgasme prostatique sans utiliser de masseur, ni proposé spécialement d’aider nos amis à progresser dans cette voie.

Je pense qu’il y a deux raisons principales à cette situation :

– 1) Adam, le créateur de ce blog NXPL et l’auteur du traité d’Aneros a découvert l’orgasme prostatique en utilisant un masseur dédié, comme ce fut mon cas et comme c’est le cas de la grande majorité de nos lecteurs. Pour ceux d’entre nous qui parviennent à vivre cette forme de jouissance l’expérience est tellement intense que nous ne ressentons pas le besoin d’aller plus loin même si, comme vous le dites « il… semble naturel d’aller plus loin ».
Avec un peu d’organisation les contraintes de préparation ne sont pas beaucoup plus lourdes que pour d’autres activités sociales ou solitaires. De façon générale l’utilisation d’un masseur est bien la clé qui ouvre la porte du paradis prostatique et c’est donc de cette clé que nous parlons le plus volontiers.

– 2) Pour le plus grand nombre de ceux qui ont acquis l’aptitude à vivre des orgasmes prostatiques sans masseur, la découverte a souvent été vécue comme un effet secondaire de leur pratique avec masseur. C’est ce qui s’est passé pour moi. Je n’ai pas cherché à vivre des orgasmes prostatiques sans insertion de masseur. J’ai découvert peu à peu que je pouvais ressentir les mêmes effets sans la présence du masseur.
C’est pourquoi je peux difficilement dire à un membre du forum ce qu’il doit faire pour vivre des orgasmes prostatiques sans masseur ni comment il doit le faire. Depuis mes premières découvertes, j’ai appliqué, pour développer ma capacité à ressentir le plaisir prostatique sans masseur, plus ou moins les mêmes méthodes que celles qui m’ont permis de connaître le super O’ avec masseur.

Voilà pourquoi ce thème de discussion est un peu dispersé. Nous savons tous que c’est possible ; nous savons tous aussi que, sauf exception, c’est un but encore plus difficile à atteindre que l’orgasme avec utilisation d’un masseur.

Les méthodes et les enseignements qui proposent cette voie royale de la jouissance orgasmique reposent souvent sur des références éloignées de notre culture occidentale et donc difficiles à bien comprendre et mettre en œuvre. L’utilisation d’un masseur nous permet de commencer notre cheminement vers le super O’ dans un environnement plus familier.

Vous avez raison @nydor01 de relancer ce sujet et j’espère que nos amis qui connaissent cette forme de jouissance orgasmique accessible à volonté vont répondre à votre appel et venir nous présenter leurs expériences et leurs conseils pour nous aider à mieux en parler. Bon cheminement @nydor01.