#23289
Avatartendrecedric
Participant

Bonjour,

Merci pour votre réponse et vos encouragements….Oui j’ai lu et relu le traité qui m’a bien été utile, est très agréable à lire, bien écrit et pas vulgaire. J’ajoute que d’ailleurs je l’ai aussi envoyé comme un coquin à ma femme pour la sensibiliser à mon aventure vers ces plaisirs, partager cela avec elle et, c’est mon rêve mais dur dur, pouquoi pas un jour vivre cela avec elle et lui demander si je peux intégrer l’Anéros à nos ébats…Cela doit être génial !

Petite question: le fait de pousser (comme si je voulais uriner mais je n’urine pas bien sûr) au lieu de contracter ou en alternance aux contractions vous semble t’il pertinent? J’ai du plaisir en faisant cela mais je n’arrive pas à définir si ce plaisir vient du pénis ou réellement de l’intérieur voire de la prostate…

Petite info pour les débutants; j’ai essayé hier une session avec du lubrifiant type huile graisseuse / graisse (grease de Swiss Navy) mais cela ne m’a pas du tout contenté….J’étais fort dilaté et l’Anéros allait bien loin mais justement je sentais bien que ce n’était pas l’effet recherché et que la stimulation prostatique n’est pas histoire d’enfoncement mais bien de frottement et de subtilité….Donc j’en retiens que l’Anéros ne doit pas être utilisé comme un gode je pense 🙂

Bonne journée.