#23452
AndranerosAndraneros
Modérateur

Le 23 juin tu nous disais WhiteMan :

Pas facile de se laisser aller et de laisser les sensations venir et monter naturellement sans vouloir prendre le contrôle. Je pense d’ailleurs que c’est là mon prochain défit, LÂCHER PRISE

Tu nous dis maintenant :

Je pense un soir avoir frôlé un orgasme ! J’ai clairement ressenti comme une énorme boule d’énergie grosse comme un ballon de basket dans le bas ventre. Sensation merveilleuse…
Surprise également de m’être le même soir réveillé plusieurs fois par des contractions involontaires qui continuaient sans l’Aneros.

lors de ce fameux soir j’ai également eu l’impression d’arriver à « relâcher » l’intérieur de mon popotin. Dur à expliquer mais comme s’il se relâchait et s’ouvrait. Plus tard j’ai également eu l’impression que les contractions involontaires venaient également de l’intérieur.

j’avoue avoir un peu paniqué face à une sensation de cette ampleur… j’ai tout coupé

C’est formidable ! Tu progresses à grands pas. Tu es effectivement au bord de l’orgasme. Accepte de le recevoir. Toutes les sensations que tu nous décris appartiennent à la jouissance prostatique. Tu as vécu ton premier orgasme prostatique mais, sous l’effet d’une émotion trop intense, tu l’as bloqué, tu as refermé la porte qui s’ouvrait. Pas de panique ni de regrets, c’est tout à fait normal.

S’en est suivi malheureusement une longue période de récession plus la moindre sensation . Encore une fois je me suis planté dans le piège de vouloir retrouver ce que j’avais connu.

C’est l’illustration de ce que nous disons, tu ne dois pas chasser ni forcer l’orgasme. Pour chaque session tu ne dois que préparer la venue de l’orgasme sans l’attendre, créer les conditions favorables, rien de plus. Profite de chaque sensation, réjouis-toi de chaque étincelle de plaisir, l’orgasme survient quand tu es prêt et quand tu l’acceptes.

Ajouté au fait de risquer de réveiller Madame qui dormait à côté de moi, j’ai tout coupé

A cette étape de ta progression il me paraît important que tu abordes ce sujet avec Madame. Est-elle au courant de tes découvertes ? Suit-elle ta progression ? Tu nous disais le 23 juin :

ma femme voudrait découvrir l’orgasme vaginal.

Ta question sur l’Evi semble montrer que vous avez des échanges sur la nature de vos jouissances respectives. Si c’est bien le cas profite de ces échanges pour expliquer à ta femme ton cheminement et lui dire comment tu commences à vivre des orgasmes différents et bouleversants, comment tu pourrais l’accompagner et l’aider à faire les mêmes découvertes avec l’Evi ou tout autre jouet. Cette complicité vous permettra d’aller beaucoup plus loin dans votre relation. Je te conseille de lire ce que nous dis @aneveil avec de nombreux messages sur ce sujet dont le dernier aujourd’hui .

Je prends également de plus en plus conscience de l’importance de choisir le moment afin qu’il soit plus propice…
je me fais également des séances d’auto-hypnose notamment sur le lâcher prise.

Ton expérience te permet de bien comprendre maintenant l’importance de la relaxation. Continue avec le même état d’esprit, continue à développer les aptitudes multiples qui, bien combinées, vont te permettre de plonger dans la jouissance orgasmique sans peur ni retenue.

Pour ce qui concerne la « grosse commission » c’est simple. D’abord et avant tout une bonne hygiène de vie, une alimentation équilibrée et riche en fibres, ensuite si nécessaire un lavement léger à l’eau tiède une à deux heures avant ta session.

Si tu parviens à ne pas chasser l’orgasme, si tu parviens à accepter une jouissance renversante, tu es prêt à faire l’expérience du super O’. Bon cheminement WhiteMan.