#23550
AndranerosAndraneros
Modérateur

Bonjour Louis et bienvenue sur le forum.

C’est dommage d’avoir attendu six mois pour ouvrir la porte ! Nous aurions eu plaisir à vous accompagner dès vos débuts. Mais c’est chouette que vous nous interrogiez maintenant, après cette longue phase de découverte, parce que cela nous montre que vous avez constaté que c’est là que vous recevrez les meilleures réponses pour faire votre cheminement jusqu’au super O’.

A priori la position assise n’est pas la meilleure pour découvrir les sensations procurées par un masseur prostatique. Les masseurs prostatiques stimulent votre prostate par leurs mouvements à l’intérieur du rectum. La position assise, selon votre anatomie et la nature du siège sur lequel vous vous posez peut limiter ou empêcher ces mouvements. Les positions allongées sur le dos ou le coté, voire sur le ventre, n’ont pas cet inconvénient.

Vous pouvez réduire cet inconvénient en utilisant un coussin annulaire ou en forme de U pour soutenir l’extérieur de vos fesses en laissant un espace de liberté au centre pour le masseur. Faute de coussin vous pouvez poser sur l’assise deux gros livres très épais séparés par un sillon de 3 cm.

L’avantage de la position assise sera de limiter les mouvements du masseur en l’empêchant de sortir en cas de poussées trop fortes. Dans le cas où vous seriez plus sensible à la pression du masseur sur votre prostate qu’à ses mouvements, dans une logique qui se rapproche de l’utilisation d’un plug, cette position vous permet de tenir votre masseur pendant que vous modulez la pression qu’il exerce sur votre prostate par des mouvements du corps, avant-arrière ou droite gauche, ou autre .

Depuis que vous parcourez notre forum vous avez pu lire qu’il n’y a pas de modèle de masseur universel et que celui qui convient parfaitement à l’un de nos amis peut n’apporter que peu de sensation à un autre. Ce n’est qu’après avoir essayé un masseur sans idées préconçues que vous saurez s’il répond à vos attentes.

Sur ce dernier point vous ne nous donnez pas d’informations, ni sur votre cheminement, ni non plus sur les conditions dans lesquelles vous faites vos sessions.

après plusieurs essais je commence à éprouver beaucoup de plaisir et j’ai une question… Avec l’Aneros j’ai vraiment plus de plaisir quand je suis assis (diamètre2,5cm insérable 8,5 cm).

Je suis ravi de lire que votre prostate est « réveillée » et que vos sessions vous offrent tout ce plaisir. Quand vous nous dites que vous avez « plus de de plaisir quand je suis assis » est-ce le jour et la nuit en comparant avec ce que vous ressentez allongé ? Ou est-ce une intensité un peu plus forte ? Est-ce que vous ressentez plus de plaisir parce qu’il est mieux localisé sans être forcément plus intense ? Est-ce que votre relâchement musculaire, votre concentration sur ce que vous ressentez sont les mêmes dans les deux positions ?

Les témoignages qui illustrent qu’un changement de masseur peut faire faire un grand pas en avant vers l’orgasme prostatique sont nombreux. Mais nombreux sont aussi les amis qui ne tirent pas vraiment avantage d’un changement de masseur. Vous devrez donc faire votre expérience en restant aussi objectif que possible, sans attente inutile, en gardant l’esprit ouvert d’un explorateur, en prenant soin de ne pas oublier les fondamentaux du cheminement vers le super O’.

Vous avez très vraisemblablement lu les essais fait par Adam ici et Je laisse la parole à ceux qui utilisent les masseurs que vous citez, ce n’est pas mon cas, en espérant qu’ils vous aideront à faire le bon choix. Je fais seulement une remarque sur la poignée du Nexus Glide qui ne me paraît pas idéale pour la position assise.

Bon cheminement Louis.