#23582
AndranerosAndraneros
Modérateur

D’après ce que tu disais dans ton message d’ouverture, @kirah, fin mai tu es « tombé sur un sujet traitant de l’orgasme prostatique » ce qui t’as permis de « faire la corrélation avec (ton) expérience personnelle ». Cela fait à peine deux mois. C’est normal de ne pas obtenir le plaisir que tu cherches en si peu de temps. C’est frustrant mais il n’y a rien de dramatique. L’apprentissage peut demander plus de temps comme tu le constates en lisant certains témoignages de notre forum.

En fait tu as trois expériences différentes. Pour commencer

Quelques années plus tard, j’ai découvert le plaisir anal à l’aide de sextoys ce qui m’a permis de mieux connaître mon corps, et de découvrir de nouvelles sensations (lié au massage de la prostate sans le savoir…)

Ensuite

je me suis acheté le Loki Wave ! Très joli produit mais peut-être pas le meilleur pour débuter, même si il me procure énormément de plaisir avec sa fonction « viens ici »

Enfin

Hier j’ai senti quelque d’assez fort… mais pas forcément dans la position qu’on préconise (chien de fusil, ou sur le dos…) Je me suis mis dans la position d’Andromaque (califourchon sur le masseur prostatique…) j’ai senti une chaleur m’envahir dans tout le corps, mes cuisses ont commencés à trembler, incontrôlable on peut même dire, ma respiration s’est accélérée… J’ai senti un truc venir au fond de moi, comme si j’allais jouir mais de l’intérieur (très difficile à décrire…) On pourrait parler de petites décharges électriques venant de l’intérieur du corps…

Nous répétons que chacun est différent, que chaque expérience est unique. Ta difficulté est que la méthode habituellement efficace pour lancer la danse du masseur contre ta prostate ne produit aucun effet pour le moment. Il te faut un peu plus de temps pour que la synchronisation de ton excitation, de ton relâchement musculaire, de ta respiration, de tes contractions anales et de ta concentration sur les sensations prostatiques devienne suffisamment naturelle pour ne pas bloquer le processus qui est à la source de ton plaisir. Sois patient. Il n’est pas évident de mettre en bon ordre les pièces du puzzle.

Nous répétons aussi qu’il faut avoir l’esprit ouvert à l’expérimentation. Par rapport à d’autres débutants tu connais déjà le plaisir anal et ou prostatique. Tu peux donc être plus actif en utilisant les mouvements de ton bassin qui, pour le moment, sont les seuls à te procurer un vrai plaisir. N’hésite pas à expérimenter. Tout ce que tu découvriras avec cette méthode personnelle te servira à améliorer la perception de ton plaisir avec l’autre méthode.

Tu peux alterner soit des sessions homogènes, soit à l’intérieur d’une session des moments consacrés à la relaxation et aux contractions anales, et d’autres consacrés à un massage plus dynamique et plus efficace en ce qui te concerne. Tu peux aussi essayer la méthode dite « do nothing » (ne rien faire ) qui consiste à de détendre et à se mettre exclusivement à l’écoute de ton corps sans chercher à gérer des contractions anales, ni une respiration ventrale. Si tu relis ma petite histoire tu verras que j’ai fait mes plus grands progrès en dormant avec mon masseur inséré et une très, très bonne lubrification.

Il est possible que ce soit ta méthode qui te fasse vivre l’expérience des orgasmes prostatiques. Ce sera la bonne méthode pour toi. C’est le résultat qui importe tant qu’il ne met pas ta santé en danger.

Tu analyses bien les effets de tes sessions. Tu est très motivé. Je suis sûr que tu auras bientôt l’occasion de nous dire que tu franchis les étapes de la carte au trésor comme les coureurs franchissent celles du tour de France. Bon cheminement @kirah.