#23794
AndranerosAndraneros
Modérateur

Votre réponse @peri fait naître de nombreux échos en moi et je suppose chez nos amis, au moins ceux que je nomme les débutants laborieux. Nous sommes logiquement attirés par tous les récits qui décrivent une expérience réussie en oubliant parfois que cette expérience peut être le fruit d’un vécu qui ne nous appartient pas. C’est pourquoi à l’ouverture d’esprit il faut ajouter le goût de l’expérience, l’acceptation de l’échec, un peu d’esprit d’analyse et beaucoup de confiance en soi.

Beaucoup a été écrit sur « la meilleure façon de faire ».

Chaque auteur a eu de bonnes raisons de le dire. Mais à chaque fois il manque la fin de la phrase « en ce qui me concerne » ou « sur la base de l’ensemble des expériences que j’ai pu faire » ou « sur la base des témoignages que j’ai rassemblés ».

Je partage votre conclusion. Bon cheminement @peri.