#23800
bzobzo
Participant

et puis concernant le traité d’Aneros

comme tout le monde quand je l’ai découvert,
je me suis rué dans sa lecture et il m’a été d’une grande aide par certains aspects
cependant je m’en suis éloigné assez rapidement , je ne m’en cache pas,
j’ai une façon radicalement différente d’envisager le massage prostatique, beaucoup plus dynamique,
changeant constamment de postures, énormément de variété, tantôt en force, tantôt en douceur,
une lutte amoureuse comme si on était deux, je ne vais pas m’étendre là-dessus,
j’ai décrit ma façon de faire en long et en large déjà

pour moi le traité d’Aneros représente une approche, certes qui n’est pas la mienne.
Il a le mérite d’être très pédagogique, traitant en profondeur et complètement le sujet.
Il faudrait plutôt d’autres traités pour diversifier et enrichir les points de vue
qui permettraient aux débutants de parvenir au plaisir prostatique en trouvant leur voie plus facilement