#23806
bzobzo
Participant

@fidelio
je ne vois pas ce qu’il y a d’effrayant, chaque homme a une prostate et chaque homme a une part féminine en lui,
commencer à jouer avec sa prostate, c’est faire appel aux possibilités infinies de plaisir de cette part féminine. C’est un cadeau merveilleux que nous fait la nature.

J’ai la conviction que cela n’entraîne aucune conséquence sur notre identité sexuelle.
Au contraire, cela nous permet plus facilement de nous accepter tel qu’on est,
cette part féminine en nous, elle restera toujours dans l’ombre,
c’est une rivière qui nous irrigue dans les profondeurs
et retourne dans l’ombre dès que tu as enlevé le masseur.
Je ne ressens aucune trace de féminisation dans mon quotidien, aucun changement,
plutôt un sentiment de bien-être, de plénitude et d’apaisement
grâce au plaisir prostatique

Tout ce que je dis, c’est qu’au plus on accepte lors d’une séance
que cette part féminine prenne les commandes de notre corps,
au plus intense et débridé sera notre plaisir